ostéopathe animalier formation courte

Vous voulez vous qualifiez en tant qu'assistant en santé animale pour travailler avec des animaux dans la pratique vétérinaire. Entraînez-vous à distance, à votre rythme. Nous vous proposons quelques formations vite faites.

Formations : Comment devenir ostéopathe vétérinaire ?

Pour commencer, vous devez savoir que prendre soin des animaux demande une certaines connaissances et compétences. Un décret du 19 avril 2017 réglemente la pratique de l'ostéopathie par les non vétérinaires. Ils doivent s'inscrire auprès de l'Association nationale des médecins vétérinaires après avoir vérifié les examens écrits et pratiques (semblables à un permis de conduire) et cinq années de formation. Toutes les écoles d'ostéopathie animale sont des écoles privées (attention : toutes n'ont pas la même assurance qualité ni le même niveau d'exigence).

Pour y accéder, mieux vaut avoir un bac scientifique. Après des études de médecine vétérinaire ou d'ostéopathie humaine, vous pouvez toujours poursuivre cette spécialité (double diplôme). Par exemple, EFOA est une école de formation en ostéopathie pour animaux de compagnie en cinq ans à temps plein avec en moyenne 50% de cours théoriques, 50% de cours pratiques, des cliniques, des stages et des tutorats.
Les étudiants apprendront entre autres les bases de l'ostéopathie, la biologie, la biomécanique, le comportement animal, l'anatomie, la physiologie, la pathologie animale, les techniques de palpation, d'examen et de manipulation et les protocoles d'accès. Les étudiants apprennent aussi à poser les bons diagnostics, mais ils apprennent aussi des matières transversales (anglais, découvertes dans différents domaines animaliers, éthique, entrepreneuriat, etc.).

Compétences nécessaires pour être un ostéopathe animalier performant

Pour commencer, vous devez maîtriser l'anatomie, la physiologie et la pathologie des différents systèmes de l'organisme (squelettique, musculaire, reproductif, neurologique, cardiovasculaire, etc.). Connaître les limites de sa capacité à faire des références vétérinaires pour des affections qui ne relèvent pas du domaine thérapeutique de l'ostéopathie. De plus, vous devez aussi maîtriser différentes techniques ostéopathiques (structurales, crâniennes, tissulaires, et bien d'autres). Et enfin être calme, attentif, sensible, ouvert, persévérant et sociable.
Quelles sont les options de l'ostéopathie vétérinaire L'ostéopathie vétérinaire est encore très rare et concentrée chez un petit nombre de spécialistes (quelques centaines sur 18 000 vétérinaires) en France. Jusqu'à récemment, les professionnels étaient plus spécialisés dans le domaine des chevaux, mais la profession s'est élargie pour inclure tous les vertébrés. Après ses recherches et la validation de ses compétences, un ostéopathe animalier peut commencer son travail indépendant, parfois salarié.

Pour pouvez davantage vous renseigner sur les compétences nécessaires pour être un ostéopathe animalier performant sur le site cnesoa.com spécialisé en ostéopathe animalier formation courte.

Travail ostéopathique sur chevaux, chiens et vaches

L'ostéopathie vétérinaire apporte un diagnostic qui permet d'éliminer toutes les pathologies qui ne sont liées qu'à la médecine vétérinaire (pathologies organiques nécessitant un traitement, pathologies organiques nécessitant des soins médicaux). De quelque nature que ce soit (par intervention, moyens chirurgicaux, médicaux ou physiques).

Utilisant uniquement des techniques manuelles et externes, il rétablit l'équilibre de la structure corporelle de l'animal, favorise l'auto-guérison et limite ou évite l'utilisation de médicaments et de traitements invasifs. Après un examen approfondi de l'animal (antécédents médicaux, sémiotique clinique, milieu de vie, examen visuel et palpable), l'ostéopathe vétérinaire établira, dans le strict respect d'un protocole de consultation précis, un diagnostic.
À chaque cas spécifique utiliser la technologie pour normaliser les dysfonctionnements. Pour pouvoir réaliser un diagnostic ostéopathique, les praticiens ont des connaissances approfondies de l'anatomie corporelle, de la biomécanique, de la pathologie et de la physiologie animales.